LE PAILLAGE AU JARDIN 🍂

LE PAILLAGE AU JARDIN 🍂

25/06/2019 0 Par FutursVerts

 

AUJOURD’HUI MA BICHE CA VA PARLER MATÉRIAUX POUR PAILLER

TON JARDIN, TON POT DE FLEURS, TA JARDINIÈRE, OU EN QUATRE MOTS ;

TA ZONE DE PLANTATION ! 🩔

 

 

 

Alors dĂ©jĂ  le paillage c’est quoi et Ă  quoi ça sert ? 

 

Le paillage c’est tout ce que tu mets sur ta zone de culture pour ne pas laisser ta terre Ă  nue.

 

Les objectifs sont multiples ;

 

  • freiner l’Ă©vaporation de l’eau l’Ă©tĂ©
  • limiter l’impact du gel l’hiver
  • apporter de la nourriture au sol en se dĂ©composant
  • protĂ©ger la vie du sol
  • empĂȘcher les adventices de pousser (les adventices sont les plantes qu’on ne souhaite pas voir pousser avec ses plantations)
  • Ă©vite le compactage du sol ainsi que l’Ă©rosion Ă  cause des pluies
  • c’est une bonne maniĂšre de recycler les « dĂ©chets verts » au jardin (tonte, feuilles mortes, fanes de lĂ©gumes, tailles etc)
  • Ă©ventuellement ça peut apporter une touche esthĂ©tique, bon.

 

 

Avec quoi pailler ? 

 

Alors en premier, paille avec ce que tu as chez toi !

C’est trĂšs important de commencer par lĂ  parce que tu recrĂ©es le cycle naturel plante → plante qui meurt → plante que se dĂ©compose et se transforme en humus → nourriture crĂ©e pour les prochaines plantes, et c’est un peu la base non ?

Les magasins du capitalisme auront toujours des millions de choses Ă  te proposer pour « t’aider » Ă  faire les choses bien (ou Ă  dĂ©poser ton argent dans leur porte-monnaie. Suis-je cynique ?), mais en fait tu as dĂ©jĂ  tout chez toi !

 

 

–  Tu peux commencer Ă  pailler avec tes Ă©pluchures de cuisine !

 

C’est pratique pour les petites surfaces (petit jardin, les pots sur le balcon ou le bord de fenĂȘtre), mais aussi pour les plus grandes en paillage autour de certains lĂ©gumes plutĂŽt gourmands (coucou les courgettes ! 👋).

Tu peux aussi mettre tes Ă©pluchures (et du coup aussi les coquilles d’Ɠufs si tu en manges, et le reste de ce qui compose ton compost) en dessous d’un autre paillage pour faire un genre de compost au sol qui te ramĂšneras des petits vers de terre et autres auxiliaires. Ainsi tu ne « perdras » rien du compost vu que tout se dĂ©composera et sera digĂ©rĂ© lĂ  oĂč seront tes lĂ©gumes, fruits etc.

→ J’ai eu recours Ă  cette technique pour tenter d’agrader mon sol (c’est un synonyme de « amĂ©liorer » 😉) un moment, mais je partais de trop loin. Donc aprĂšs ça j’ai eu un compost trĂšs vite dans un coin du jardin (je n’ai pas assez rĂ©flĂ©chi pour plusieurs choses, on en reparlera bientĂŽt), donc j’ai un peu laissĂ© ça de cĂŽtĂ©.

 

 

–  Ensuite la tonte !

 

Alors ça c’est easy ! DĂšs que tu tonds, tu mets la tonte dans les zones de cultures.

VoilĂ  !

Double emploi : quand la tonte se dĂ©compose ça nourrit ton sol, et en plus ça couvre ton sol avec tous les avantages que ça comporte (si tu ne t’en rappelle plus, va voir la petite liste du dĂ©but sur les objectifs du paillage).

⚠ Il ne faut pas mettre une trop grosse Ă©paisseur d’herbe coupĂ©e car la dĂ©composition entraĂźne de la chaleur. Ça peut tuer tes semis et mettre un gros coup Ă  tes plantes. ⚠

 

→ J’ai fait ça dans une zone oĂč il y a courges/pommes de terre, deux lĂ©gumes plutĂŽt gourmands, et dans un pot avec des poivrons/tomates/origan afin de nourrir, dĂ©compacter la terre en dessous, faire revenir la vie du sol qu’Églantine a un peu effrayĂ©e.

 

 

Ça fonctionne aussi trĂšs bien aussi avec les dĂ©chets verts de ton jardin, de ton pot, ou de ta jardiniĂšre :

Quand une feuille ou une plante meurt, au lieu de la jeter met-lĂ  direct sur la terre ! Ça relance le mĂȘme cycle vertueux qu’avec les Ă©pluchures.

Par exemple quand tu ramasses des radis, tu laisses les fanes que tu coupes sur place.

 

 

– Des feuilles mortes (et/ou de la taille) !

 

Ça aussi, en gĂ©nĂ©ral on peut le trouver dans un jardin, il suffit d’avoir un arbre, un arbuste, ou des voisins ayant eux-mĂȘme un feuillu qui tend une branche par dessus une palissade.

Bref ! Tu peux aussi rĂ©cupĂ©rer les branchages que tu tailles, mais prĂ©voit de les faire sĂ©cher un peu avant de les rĂ©pandre car le bois vert aspire l’azote et crĂ©e alors une « faim d’azote » pour ce que tu prĂ©vois de faire pousser, pas cool.

 

 

 

 

 

© Wikipédia

 

→ Moi j’ai la chance (en tout cas vis-Ă -vis du paillage) d’avoir un Ă©norme nĂ©fliers du japon dans le jardin, du coup ça veut dire d’Ă©normes feuilles qui tombent toute l’annĂ©e qu’il me reste Ă  dĂ©chiqueter un peu avant de pailler avec parce qu’elle se dĂ©compose trÚÚÚÚÚs longuement !

Mais bon, au moins ça fait le bonheur de Gustave et Églantine qui ont leur enclos juste en dessous car ça fait un bon terrain de jeu à fouiller (avec en plus des nùfles qui vont tomber dans la saison).

 

 

⚠ Il est toujours tentant d’aller se servir dans les bois d’Ă -cĂŽtĂ©, saches nĂ©anmoins que ce n’est pas autorisĂ© dans un but de prĂ©servation de la biodiversitĂ© dans les parcelles.⚠

Pour te renseigner un peu plus je te laisse lire cet article de l’Office National des ForĂȘt, ou bien parcourir leur site internet. Ils ont ont aussi fait une brochure que tu pourras trouver lĂ .

Reprenons.

 

 

    – La vĂ©gĂ©tation dĂ©jĂ  en place, des engrais verts, ou encore planter serré !

Alors je vais plutÎt mettre des images puis commenter ce sera plus simple. 

 

LĂ  c’est une zone oĂč il y a, de gauche Ă  droite, un laurier, un groseillier macro, un cassisier qui en chie, et un noisetier.

○ La bande de terre qu’on voit est chez mon voisin. Elle a Ă©tĂ© paillĂ©e seulement au dĂ©but quand j’ai plantĂ© les autres groseilles macro dans son jardin le long du grillage (en Septembre/Octobre dernier environs). Les groseilliers chez lui n’ont pas beaucoup grandi et ils ne donnent pas de fruits. La terre est trĂšs sĂšche et lĂ©gĂšre (la terre de base dans nos jardins), elle est parfaite pour Églantine qui adore y faire ses bains de poussiĂšre !

○ On voit ensuite des planches de bois. C’est la matiĂšre que j’ai mis pour pailler au dĂ©but car les volatiles bousillais tout et le but Ă©tait que toutes ces petites plantes s’installent. Elles sont finalement restĂ©es, elles sont pratique pour accĂ©der Ă  cette zone sans Ă©craser le sol.

○ Enfin il y a majoritairement la vĂ©gĂ©tation de base qu’il y avait au dĂ©but, Ă  savoir des violettes. J’ai commencĂ© par en arracher pleins pour planter des choses, puis j’ai appris :

La laisser faire sa vie c’est Ă©conomiser du temps (ça prend du temps Ă  arracher, et de toutes façons ça repousse comme du chiendent), du paillage (c’est hypra efficace comme couvre sol), mes nerfs (ça occupe les limaces qui se baladent lĂ  dedans, ou en tout cas s’y cache jusqu’Ă  ce que mon Gus les dĂ©loge et s’en rĂ©gale → il gratte moins ailleurs du coup vu qu’il sait que c’est un super spot !), et ça fait du bien Ă  la faune qui retrouve des petites cachettes et des ponts entre les diffĂ©rentes zones.

 

Alors lĂ … C’est un carrĂ© potager maison que j’ai fabriquĂ©. Il y a pĂšle-mĂȘle des fĂšves, du chĂ©nopode, des tomates, un plan de patate qui venu tout seul, un plan de baie de mai, de l’origan, du plantain, un pied d’endive (le grand truc Ă  droite), des oignons, de l’ail, un oignon rocambole, de la vesce, un pied de romarin, de la menthe, et je suis sĂ»re que j’en oublie !

 

○ Je voulais apporter de la nourriture Ă  ce carrĂ©, et j’avais dĂ©jĂ  un peu un problĂšme d’Églantine la poule gratteuse. J’ai donc planter de la vesce, et j’ai mis une grille pour empĂȘcher Églantine de grattouiller. N’Ă©tant pas capable de couper ce petit engrais vert si mignon, je l’ai laissĂ© grandir, et il s’est transformĂ© en genre de couvre sol (oui c’est un peu haut pour un couvre sol, je suis d’accord !), et fait rang serrĂ© avec les plantes autour. Il protĂšge des variations de tempĂ©rature, spĂ©cifiquement de la chaleur en gardant une couche fraĂźche (ce qui doit en partie expliquer la non Ă©volution de mes tomates plus petites).

→ Le rapport avec Églantine ? Elle ne va plus y gratter avec toute cette vĂ©gĂ©tation, et je suis ravie !

Les autres endroits oĂč j’avais mis de l’engrais vert, j’ai rĂ©ussi Ă  rabattre les 3/4 (j’ai pleins de fleurs de moutarde, ça prend une place ce truc….) et Ă  les disposer directement en place comme les dĂ©chets verts dont j’ai parlĂ© plus haut.

 

 

    – Les sachets du vrac !

 

Non non, je n’ai pas pĂ©tĂ© un plomb ! Mais je ne prend pas n’importe quels sachets non plus !

Je t’en ai dĂ©jĂ  parlĂ© dans mon article sur le MarchĂ© ZĂ©ro DĂ©chet que je t’invite Ă  aller voir du coup, mais en rĂ©sumĂ© les sachets doivent ĂȘtre : biodĂ©gradables, avec de l’encre Ă  l’eau, en papier (j’ai testĂ© les fameux sacs plastiques qui se compostent et mon avis est le suivant : c’est de la merde.), et si en plus il est produit Ă  partir de ressources renouvelable, alors lĂ  c’est le top !

On ne voit pas trÚs bien parce que beaucoup de morceaux ont disparus avec le temps, déso genre.

 

Je les dĂ©coupe en petits morceaux pour pas que ce soit Ă©touffant en empĂȘchant les choses en dessous de pousser, et c’est parti mon kiki !

→ D’ailleurs j’en profite pour parler du carton ! ⚠⚠⚠

Il est tout Ă  fait possible de pailler ou de prĂ©parer une zone de culture avec du carton mais, pareil que pour le papier, il ne faut pas prendre n’importe quel carton !

Exit dĂ©jĂ  les cartons de livraison qui viennent de l’autre bout du monde et qui du coup sont traitĂ©s aux fongicides et insecticides pour tenir le voyage ; ta vie du sol (champignons, insectes et compagnie) serait en extinction certaine alors que c’est elle qui va faire que ton potager sera au top. Ce serait vachement contre productif.

Du coup vers chez moi il y avait un magasin qui faisait du bio circuit court qui Ă©tait rĂ©putĂ© pour avoir des cartons cleans, c’est-Ă -dire non traitĂ© avec des encres Ă  l’eau etc. Renseigne toi dans les magasins bio autour de chez toi si jamais ça t’intĂ©resse, ou directement les producteurs bio ? Je ne sais pas.

 

 

    – Maintenant un truc qu’on a peu dans le jardin : la paille.

 

 

 

MĂȘme genre de questionnement que pour le carton et le papier ;

on essaie dans la mesure du possible d’aller ce fournir chez le cĂ©rĂ©alier bio histoire de n’empoisonner ni son sol ni soi đŸ§Ș

 

La paille peut rester en place toute l’annĂ©e et juste ĂȘtre Ă©cartĂ©e pour rĂ©chauffer le sol au printemps et puis pour planter ou semer.

 

→ Chez moi elle est enrichi car elle sert d’abord de litiĂšre dans le poulailler avant d’atterrir au pied des cultures.

 

Faudrait voir pour se renseigner vis-Ă -vis des litiĂšres en copeaux des rongeurs tiens si t’en as chez toi. Si jamais dis moi ce que ça peut donner, ça m’intĂ©resse.

 

 

 

 

    – Ensuite dans la mĂȘme veine, l‘ardoise :

 

Et oui ! Elle retient la chaleur et garde au frais en dessous.

J’avais rencontrĂ© une femme dont la ciboulette s’Ă©tait installĂ©e dans un paillage de morceaux d’ardoise, et elle s’y plaisait super bien !

 

 

Je me suis dit qu’il fallait que je tente ça dans mon jardin au micro climat plus froid que dans la rue (… hum.).

J’ai donc prĂ©parĂ© la zone, et disposĂ© des ardoises pour dĂ©limiter mes endroits Ă  planter.

J’ai ensuite installĂ© des butternuts, des salades, des capucines, et des tomates.

→ Les tomates ayant poussĂ© dans un endroit plus chaud, c’est passĂ© tranquillou.

Le reste ayant grandi dans mon jardin, elles ont pris une grosse claque 👊

Heureusement pour elles, la canicule annoncĂ©e Ă  laissĂ© un peu de rĂ©pit avec 2 jours de grisaille, donc elles ont pu se remettre plutĂŽt Ă  l’aise pour la grande majoritĂ©.

A suivre.

Alors oui, lĂ  je ne suis pas dans le gain de place,

mais vu que techniquement j’ai empruntĂ© ces plaques dans la maison d’Ă  cĂŽtĂ© j’avais pas trop envie de les bousiller.

D’ailleurs si le-la proprio passe par lĂ , tu vois je peux te les redonner dans l’Ă©tat d’emprunt ! 

 

 

    – Et enfin, derniĂšre sorte de paillage expĂ©rimentĂ©e chez moi : les galets.

 

Ouais.

 

Je ne sais pas qui s’est vautrĂ© dans l’HĂ©lichryse, on fait avec. (🐔 ?🩆 ?đŸ± ? Ok c’est Gustave, je l’ai cramĂ©.)

 

J’avais des plantes de terroir plutĂŽt sec/aride, donc je me suis dit que peut-ĂȘtre l’ajout de cailloux crĂ©erait un micro climat un peu plus chaud/sec ?

Je ne sais pas si ça a fonctionnĂ©, mais en tout cas l’hĂ©lichryse a explosĂ©e et mon thym fleuri pour la premiĂšre fois 🌾

 

Happy Alain Chabat GIF by STUDIOCANAL France - Find & Share on GIPHY

 

 

Voilà, cet article touche à sa fin. 

Il Ă©tait un peu long, mais j’ai essayĂ© de te dire un max de trucs !

 

Bien sĂ»r la liste des matĂ©riaux de paillage n’est pas exhaustive (si t’es pas un pro avec une mĂ©ga surface Ă  pailler,

please ne prend pas l’option bĂąche plastique, c’est trop dĂ©gueu ! 👏👏👏).

 

D’ailleurs n’hĂ©site pas Ă  nous dire toi ce que tu peux utiliser chez toi, et ce que tu dois amener de l’extĂ©rieur tiens !

 

Chus ! đŸ‘©â€đŸŒŸ