GRETA THUNBERG ET LES PUISSANT-E-S 💰💰💰

GRETA THUNBERG ET LES PUISSANT-E-S 💰💰💰

02/10/2019 0 Par FutursVerts

J’aimerais que des gens donnent leurs avis sur cet article dans les commentaires, que ce soit en dessous de l’article ou sur Facebook.

Je sais que je n’ai pas une culture politique trĂšs vaste (que ce soit chronologiquement, ou en terme de connaissances), et que je rĂ©agis beaucoup par l’Ă©motion et le questionnement.

→ Du coup je me dis que ça me permettra peut-ĂȘtre de combler des trous, et qu’on pourra Ă©changer dans la bienveillance et le respect afin de faire Ă©voluer notre rĂ©flexion tou-te-s ensembles !

Ce serait super 🌈


 

 

Une nouvelle vidéo de discours est sortie sur internet,

 

et dĂ©jĂ  les rĂ©actions politiques infantilisantes et/ou mĂ©prisantes affluent… 😒

 

Pour le discours retranscrit en entier → « Comment osez-vous ? » : voici la traduction in extenso de ce qu’a dit Greta Thunberg Ă  l’ONU

 

 

J’ai vu deux opinions nĂ©gatives dont j’ai envie de parler avec toi.

 

  • La premiĂšre, c’est la rĂ©action de notre cher prĂ©sident

 

 

 » Toutes les mobilisations de notre jeunesse sont utiles (…), je ne suis pas sĂ»re que ce soit la voie la plus efficace. (…) on a besoin d’une jeunesse qui nous aide Ă  faire pression sur ceux qui bloquent en se mobilisant, et qui aussi participe Ă  des actions trĂšs concrĂštes.

Il y a des tas d’actions citoyennes qui sont utiles, lĂ … des positions trĂšs radicales c’est de nature Ă  antagoniser la sociĂ©tĂ©. »

 

C’est toujours embĂȘtant quand les gens ne sont jamais sĂ»rs de leurs avis.

Pour moi depuis plusieurs mois c’est plutĂŽt :

 

Président : Les militants écolos, quelque soit leur ùge, sont importants mais pas de vagues. 
            On ne veut pas de violence.

 

Mise en pratique : Ah bah en fait non. 
                   Finalement, fermez-lĂ .

 

Une manifestation de militants Ă©colos sur le pont Sully Ă  Paris se termine dans les gaz lacrymogĂšnes.

 

C’est fatiguant.

Et puis le coup du « des positions trĂšs radicales c’est de nature Ă  antagoniser la sociĂ©tĂ©. », au bout d’un moment c’est lourd.

 

Selon Larousse,

Antagonisme = Ă©tat d’opposition entre des personnes, des nations, des classes sociales, des doctrines, etc.

– synonymes → combat, concurrence, conflit, rivalitĂ©.

– contraires → accord, alliance, concorde, entente, harmonie, union.

 

Qui antagonise la société depuis le début de son mandat ?

Qui fait taire au lacrymo toute forme de contestation ?

Qui mĂ©prise la population du pays qu’il est sensĂ© reprĂ©senter Ă  longueur d’interview ?

 

Come on boy, stop le violon deux minutes….. đŸŽ»đŸŽ»đŸŽ»

 

 

  • Et puis aprĂšs on a Christophe Barbier accompagnĂ© de sa fameuse Ă©charpe rouge ❀ :

 

 

« (…) y a un malaise au bout d’un moment parce que la force de l’Ă©motion c’est dans sa fonction d’alerte avec des grands moments symboliques, des cris (…), ça c’est vertueux. 
Mais quand le cris devient une sorte de rĂ©currence, de rĂ©pĂ©tition, de style, de « punchline » comme on dit maintenant dans le langage moderne, ça sent le prĂ©fabriquĂ©. Ça sent la dĂ©marche intĂ©ressĂ©e.

 

Donc lĂ  on est au moment oĂč Mr Christophe Barbier nous indique ce qui est de l’Ă©motion « vertueuse« , et ce qui ne l’est pas.

Et puis le « langage moderne ».. C’est pas un peu lourdaud de jouer au vieux ?

 

(…) D’autant qu’elle n’apporte pas vraiment de solutions concrĂštes, on est dans la revendication permanente, on est dans l’imprĂ©cation (…) ; c’est trouver les responsables et les accuser, (…) les maudire, leur donner une malĂ©diction, et ça ne fait pas avancer le dĂ©bat.

 

 

Alors ce bout lĂ  je ne comprend pas trop. C’est quoi cette idĂ©e qui dit que du coup cell-eux qui rĂąlent depuis 10 min doivent trouver les solutions Ă  la place de cell-eux qu’on emploie pour ça depuis 30 ans ? Ca me parai particulier comme concept.

Qu’il-elle-s proposent des choses oui, pourquoi pas. Mais qu’il-elle-s trouvent la solution miracle, c’est complĂštement dingue !

« les accuser, (…) les maudire, leur donner une malĂ©diction » Alors lĂ  on assiste Ă  la premiĂšre Ă©numĂ©ration totalement excessive de Christophe. Y’en aura une superbe Ă  la fin sur le monde cataclysmique qu’on crĂ©erait si on Ă©tait tou-te-s comme Greta. Ça va ĂȘtre super tu vas voir.

 

 

Ça dĂ©clenche des choses, et ça c’est vertueux, et avec elle tous les jeunes qui manifestent, mais ça ne fait plus avancer le dĂ©bat. »

 

 

Moi j’entend ici : « C’est bien, vous avez essayĂ©, mais c’est nul. »

 

 

A propos de la plainte pour inaction climatique contre 5 pays dont la France :
« Ce n’est ni habile ni justifiĂ©. (…) ce n’est pas pour l’environnement. C’est parce qu’on a signĂ© une charte pour les droits de l’enfant, notamment pour une planĂšte propre et un air pur, et on ne respecterais pas ce droit de l’enfant.

 

Mais alors lĂ  c’est vraiment ‘comment ce contredire en une phrase’, je suis Ă©patĂ©e ! « cette plainte ce n’est pas pour l’environnement ! C’est juste pour rĂ©clamer une planĂšte propre et un air pur » ah bah oui, bien jouĂ© Chrichri !

 

Mais que fait-elle contre la Chine ? Pourquoi ne va-t-elle pas manifester en Chine (oĂč on pollue beaucoup) ? Que fait elle rĂ©ellement avec les Etats-Unis Ă  part lancer un regard noir Ă  Donald Trump en le croisant hier ?
De ce cÎté là, i y a un deux poids deux mesures géopolitique qui est un peu louche.

 

 

« Pourquoi elle m’embĂȘte moi et ne va pas voir les cancres ?

Moi qui suis Ă  la pointe de l’Ă©cologie, qui prend toutes les mesures possibles pour construire un pays plus Ă©co-responsables ? Moi qui n’autorise pas de projets hypers polluants, qui se positionne conte les pesticides tueurs d’humain-e-s et de biodiversitĂ© ?
Je ne comprends pas. »

Et puis oui tiens, elle ne met pas en place une gĂ©opolitique construite et stable Ă  son Ăąge ? Je ne comprends pas non plus, c’est pourtant une professionnelle ?

 

En plus sachant que Donald Trump s’en fout royalement et du climat, et de Greta Thunberg, pourquoi aller le voir ? Pour parler Ă  un mur ?
Enfin je ne comprend pas trop ce qui est difficile Ă  capter pour Christophe.

Pour moi tant que ce n’est pas un « mĂ©tier », ça ne me choque pas qu’elle n’aille pas subir des contraintes comme parler d’Ă©cologie avec Trump ou la Chine.

Il y a dĂ©jĂ  tous les autres pays dut « ouverts » au dialogue Ă  convaincre de se bouger. Je trouve que c’est dĂ©jĂ  pas mal.

 

 

Et puis par ailleurs si tout le monde se mettait Ă  faire comme Greta Thunberg,

 

(et là il se met à donner des précisions sur la prononciation de son nom sans aucun lien avec le sujet)

 

Ă  traverser l’Atlantique avec zĂ©ro trace carbone, bah y’a plus de tourisme, y’a plus d’Ă©conomie, y’a plus de voyages, y’a plus de biens, y’a plus d’Ă©changes, donc on est dans une forme d’irrĂ©alisme.
D’idĂ©alisme aussi, mais d’irrĂ©alisme.

 

« y’a plus de tourisme, y’a plus d’Ă©conomie, y’a plus de voyages, y’a plus de biens, y’a plus d’Ă©changes » alors lĂ  c’est tellement ‘il faut sauver le systĂšme’, c’est dingue.

Si on ne repense pas nos façons de consommer, nos façons de nous dĂ©placer, et nos façons de voir notre place dans l’univers, on ne va pas avancer.

Il n’y a pas de « capitalisme responsable ». Si ce systĂšme est la course Ă  l’argent, c’est normal que l’on fasse cette Ă©numĂ©ration, mais ça ne tient pas.

 

Mais ça sert à ça la jeunesse !

 

Boooring.

 

 

– Oui ça sert Ă  ça la jeunesse. Mais au bout d’un moment, les adultes doivent reprendre la main et arrĂȘter d’ĂȘtre soumis Ă  cette tyrannie de l’Ă©motion.

 

 

J’ai ris toute seule Ă  ce moment-lĂ .

Ah on voit comment vous prenez bieeeeeen la main depuis toujours les adultes, super !

Ah part la main dorée des lobby, je ne vois pas trop ce que vous prenez en ce moment.

 

 

E. Macron est accusĂ© par les Ă©cologistes de contradiction entre ses paroles et ses actes en matiĂšre de protection de l’environnement. Ils ont raison ?
Oui ! Alors lĂ  on est dans la raison, on est dans l’argumentation. Alors les Ă©cologistes sont aussi parfois dans l’exigence excessive, ils ferment les yeux sur certains arguments de Macron, par exemple on va arrĂȘter le charbon en France, contrairement Ă  l’Allemagne ou la Pologne, on va sortir de la prospection pĂ©troliĂšre en 2040/la loi Hulot. Mais, c’est vrai que c’est trop peu et c’est trop lent par rapport Ă  ce que la France voudrait ĂȘtre.

 

 

Donc du coup, Greta qui vient avec des rapports de scientifiques du monde entier elle n’a pas d’arguments ?

Et lĂ  j’apprend qu’on a encore du charbon.. Super.

« contrairement Ă  l’Allemagne ou la Pologne », ouuuuuuh les mĂ©chants ! 😃 Tu devais ĂȘtre une bonne balance Ă  l’Ă©cole toi Chrichri.

C’est pas « trop lent par rapport Ă  ce que la France voudrait ĂȘtre », c’est trop lent pour que la planĂšte survive.

 

 

Cela dit, la France serait exemplaire Ă  100% en matiĂšre de lutte pour l’environnement que ça ne ferait pas grand chose au niveau de la planĂšte tellement on est devenus petits .
Mais ĂȘtre exemplaire, c’est dĂ©jĂ  bien ! »

 

 

« la France serait exemplaire Ă  100% ça ne ferait rien etc etc » c’est ça l’excuse pour en faire si peu ?

Bon bah dans ce cas lĂ  ne prenons aucune mesure et attendons que les Etats-Unis ou la Chine que Christophe aime tant le fasse Ă  notre place.

Et je ne comprend pas qu’il dise « tellement on est devenus petits ». Si quelqu’un pouvait m’expliquer cette phrase ce serait super.

On n’est pas sensĂ©s ĂȘtre une grande puissance mondiale nous ?

Ou alors c’est que quand ça va de paire avec la dĂ©monstration qu’on est en train de faire Ă  propos d’un sujet X ou Y ?

 

 

Entre incompréhension et désespoir.

 

Je crois que je suis fatiguée.

FatiguĂ©e de tous ces symboles qu’on nous Ă©rige, puis qu’on dĂ©truit.

On se prend en photo avec, ça fait bien pour le service com, ce symbole nous permet de se revendiquer écolo, tolérant, ouvert, compréhensif, empathique, anti-raciste, féministe, « non-validiste », en perpétuelle remise en question.

Mais il n’en est rien.

 

 

La vĂ©ritĂ© c’est que tous ces gens s’en foutent.

 

Le combat de G. Thunberg ne sert pas leurs intĂ©rĂȘts.

Il remet en questions leur entiÚre façon de fonctionner, de voir le monde, de se lacer face aux autres, de vivre sur une planÚte en collectif.

 

Comment adapter un systĂšme qui vit pour l’argent par delĂ  l’humain et la Nature Ă  un combat pour survivre sur notre planĂšte ? 

C’est impossible.

 

Alors renoncer à des privilÚges et un pouvoir basés sur du vide ?

Impossible encore pour tellement de personnes, y compris en-dehors du systĂšme de politiques professionnels.

 

Et je peux comprendre ces gens lambdas, comme toi et moi, qui galĂšrent Ă  rĂ©duire leur consommation de viande, Ă  rĂ©sister Ă  un petit weekend de trois jours Ă  Barcelone en aller-retour avion, Ă  dire non Ă  la Fast Fashion, Ă  consommer bio, local…..

 

Mais les dĂ©cideur-se-s… Vous servez Ă  quoi en faite ?

Quand je vois tou-te-s ces chef-fe-s d’entreprises multinationales, dont on ne compte mĂȘme plus le capital, qui privatisent tout dans une course au profit impĂ©rieuse sans prendre en compte ni la Vie, ni le vivre ensemble, ni la planĂšte (qui est quand mĂȘme notre UNIQUE maison) je me dis : mais on va oĂč lĂ  ?  

 

Est-ce que tous ces gens bornĂ©s qui n’essaient mĂȘme pas de rĂ©flĂ©chir Ă  ce qui se passe pensent qu’Ă©craser l’autre les sauvera du cataclysme ?

 

Est-ce que tou-te-s ces riches Ă©goĂŻstes pensent que leur argent leur permettra de survivre Ă  la fin du monde ?

 

Moi je ne comprends pas.

 

Je ne comprends pas mais en mĂȘme temps ça me donne encore plus envie de lutter.

 

Certes je ne comprends pas que les gens lambdas refusent de la jouer collectif (tous les dĂ©bats sur les accueils de migrants par exemple), mais je vais continuer d’essayer de faire infuser ça dans les esprits, avec tous les gens comme moi qui essaient de rĂ©flĂ©chir Ă  une nouvelle façon de faire.

 

Et je vais continuer d’agir par ma consommation. 

 

Dans un systĂšme comme le notre, c’est le porte-monnaie qui dĂ©cide.

C’est ce que nous achetons qui conditionne ce qui est produit.

 

Sinon comment Herta, une marque de charcuterie se mettrait à produire de la bouffe végé ?

(j’aurais dis « nourriture » si ça en valait la peine)

 

Joli monde du marketting et de la communication 🙂 

 

 

Je ne sais pas comment finir cet article parce que depuis, l’usine Lubrizol a partiellement crĂąmĂ© Ă  Rouen.

 

Du coup je ne sais pas trop quoi rajouter d’autre quand les mĂȘmes personnes qui disent « on n’est pas si pire » laisse Rouen dans un flou artistique complet en laissant les autoritĂ©s qu’on dit compĂ©tentes dire que tout va bien.

 

 

Du coup je vais te laisser avec cet article du Gorafi qui tombe toujours Ă  point, ainsi que le court-mĂ©trage qui m’a donnĂ© envie de t’Ă©crire car je trouve qu’il rĂ©sume malheureusement trĂšs bien la situation. 🙂

 

→ via l’article de Mr Mondialisation.

 

 

Enfin bref !

N’hĂ©site pas Ă  nous donner ton avis sur tout ça, sur G. T.,

sur le Lubrizol,

sur la vie qu’on mĂšne,

 

et à bientît ! 👋